Au cœur de la carte des distilleries de la Martinique, se trouve l’une des sept dernières distilleries créées dans l’île, datant du milieu du XIXe siècle : la Rhumerie du Simon. Le producteur labellisé (AOC) poursuit son activité au François à trois minutes de votre hébergement « Sur la Route des Epices ». C’est au quartier Dostaly, en direction du Vauclin. Le site étant fermé au public, il est possible de vous rendre, soit à l’habitation Clément au François, soit à l’Habitation Saint-Etienne au Gros-Morne pour visionner un film complet sur l’histoire et les activités de l’Usine du Simon.

 

 

 

 

 

 

Vous êtes ici dans un lieu de mémoire.  

Un cadre exceptionnel,élaboration du précieux breuvage ainsi que  les engins  de fabrication.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rappelons que l'histoire du rhum en Martinique débute par l'introduction en 1640 de la canne à sucre.

En 1862, La Frégate fournit de la canne à sucre à l'usine centrale du Simon, dont la distillerie, toujours en activité, fabrique un rhum de qualité.  Le liquide blanc tient   donc là, ses origines et  ses variétés à la  culture  de la canne dont le but est de produire le sucre. Les résidus de cette production (écumes, sirops, ...) sont utilement fermentés pour obtenir après distillation un alcool autrefois désigné sous les appellations tafia ou guildive…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le label AOC (Appellation d’origine contrôlé) atteste de la bonne qualité et de la spécificité du mode d’élaboration et de vieillissement  du rhum agricole Martinique.  Il met en exergue la combinaison d’un savoir-faire au cœur du terroir et d’une production  dont les spécificités sont perpétuées depuis des générations.  L’onctuosité en bouche et les  saveurs aromatiques  du  rhum et ses dérivés (ti punch, liqueurs…) font partie de la  culture créole. Consommés avec modération, leurs  vocations sociales  alimentent les traditionnelles fêtes locales et autres moments festifs…

 

 

                                                                                               Fr.N

 

 

 

  ZOOM SUR

 

 

  • L’époque de l’Habitation….

L’Habitation  remonte à la fin du XVIIIe siècle. Elle  appartenait en 1870 à Wallé-Clerc, qui créa l'usine du Simon avec le soutien du Crédit Foncier et la coopération  de Ludovic Brière de L'Isle, alors maire du François. Longtemps alimenté par la  canne grâce aux habitations des alentours, le Simon demeure aujourd’hui une distillerie bien active.

 

  • Le rhum agricole et les autres rhums  

La différence réside dans la matière première mise à fermenter

Le  rhum agricole :   jus de canne pressé appelé vésou. Le produit n'a pas encore reçu d'arômes en provenance des fûts de chêne.

 

Autres  rhums (traditionnels ou industriels) : jus composé de mélasses  allongées d'eau et parfois   de jus de canne.  La finalité est d’obtenir un bouquet plus large et varié.